BIOGRAPHIE

EN / FR

Londonienne par naissance, Lucy se perfectionne au Guildhall School of Music and Drama, puis au CRR de Paris dans la classe de Stéphane Fuget. Lucy fait ses débuts en France dans le rôle de Diane dans Actéon sous la direction d’Emmauelle Haim et le Concert d’Astrée. En 2021 elle a le plaisir de rechanter avec Emmanuelle Haim, cette fois-ci dans le role d'Ilione (Idomenée, Campra) à l'opéra de Lille, un spectacle capté par Radio France et Mezzo. Parmi ses autres rôles sont: Lucinda dans Into the Woods et Céleste dans Sunday in the Park with George au Théâtre du Châtelet, Aurora (La Morte d'Orfeo) avec Christophe Rousset et Les Talens Lyriques, Galatea sous la direction de Laurence Cummings pour The London Handel Festival, Titania dans The Fairy Queen et Iphis dans Jephtha (Handel) à Iford Arts Festival. Elle a participé également à des créations contemporaines, telle que Laborintus II de Berio avec Mahogany Opera et Glaubst du an die Unsterblichkeit des Seele de Vivier à la Philharmonie de Paris avec les Solistes XXI.  

 

À l’oratorio elle s’est produite à l’international: elle chante du Handel sous le baton de Sir John Elliot Gardiner, avec The Orchestra for the Age of Enlightenment et La Risonanza; elle collabore avec Arsys Bourgogne, La Nuova Musica, Solomon’s Knot, La Tempête, Pulcinella, the Royal Philharmonic, les Solistes XXI, Les Epopées...Elle bénéficie des expertises de Janice Chapman et Susan Waters, et elle participe à de nombreux masterclasses, notamment avec Graham Johnson à Londres, Opéra Fuoco à Paris et avec Raphaël Pichon et Fabio Bonnizoni à Royaumont. Elle a été finaliste dans The London Bach compétition et au Concours International de Froville. Elle est ravie de travailler également en bénévole sur des projets de chant en Palestine et en Inde. 

 

Parmi ses projets à venir sont Fairy Queen à Washington DC, La Passion selon Matthieu et La Messie d'Handel avec le choeur de Paris, et un enregistrement des Grands Motets de Lully pour Les Epopées et Versailles Spectacles.  

"Lucy Page, sensuelle Diane...illumine la scène"

- Opéra Magazine

"La très jolie voix de la superbe Diane"

- Resmusica

"Son sens de la déclamation est même poignant, et son incarnation de ce personnage-pivot (Ilione) particulièrement frémissante"

- Opéra Online

"Un plaisir pour les oreilles"

- Toutelaculture

"Sweeping sweetly across registers"

- Opera Now

"Singing with glorious smoothness and command"

- Backtrack

"Defiantly girlish"

- Operissima